Accueil Conseils de voyage Eh oui, les USA ont aussi leurs paradis tropicaux… !

Eh oui, les USA ont aussi leurs paradis tropicaux… !

400
0

Les USA sont moins connus pour être une destination de premier choix pour des vacances farniente sur la plage. Pourtant, les îles nord-américaines sont de véritables paradis tropicaux, à visiter absolument à l’occasion d’un séjour de villégiature. L’entrée sur le territoire américain, les îles incluses, est soumise à des formalités strictes.

Les paradis tropicaux des USA

Les îles de Hawaï figurent en tête de liste des paradis tropicaux nord-américains.

Maui est la plus intéressante pour un séjour de détente ou pour passer quelques heures de relaxation dans un cadre idyllique. Les îles des Keys, South Beach et Santa Catalina Island se distinguent par leurs plages de sable blanc, bordées d’eaux transparentes et leurs fonds marins d’exception.

Ces zones touristiques possèdent de nombreux équipements modernes pour permettre la pratique de diverses activités nautiques telles que le kayak, le snorkelling. St. Croix, St. Thomas, Chincoteague Island, Martha’s Vineyard, Marco Island sont des destinations de rêve pour une escapade au cœur d’une nature préservée et à la découverte de traditions omniprésentes.

Les formalités pour se rendre dans les paradis tropicaux des USA

Les voyageurs qui veulent passer un séjour de villégiature dans l’un des paradis tropicaux américains ou faire le tour des merveilleuses îles des USA doivent avoir un passeport ayant une validité de plus de 6 mois à compter de la date d’arrivée sur le territoire américain.

Les touristes originaires des pays bénéficiant de l’exemption de visa dans le cadre du programme VWP doivent faire une demande pour l’obtention d’un ESTA (Electronic System for Travel Authorization) afin de pouvoir séjourner pendant un maximum de 3 mois (90 jours) aux USA. La demande de ESTA se fait en ligne, sur une plateforme dédiée, trois jours avant le départ au plus tard. La validité esta est de deux ans consécutifs à compter de la date de délivrance. Le voyageur doit soumettre une nouvelle demande dès l’expiration du document pour pouvoir entrer de nouveau sur le territoire nord-américain.